Solfège - Lecture musicale et formation musicale

Jeux musicaux > Solfège = DO ou C - La portée - Les clefs - Le tempo - Le rythme - Les silences - La gamme - Les altérations



Les origines du mot Solfège

Le mot solfège est dérivé de l'italien solfeggio, lequel vient du nom des notes de musique SOL et FA. Création du moine italien Guido d'Arezzo (XIème siècle), le nom de chaque note de musique (UT RE MI FA SOL LA) provient des premières syllabes d'un hymne en latin. Le SI a été ajouté plus tard et le DO commençant par une consonne, plus facile à solfier, a remplacé l'UT (mais pas complètement car on parle toujours de la clé d'UT, d'une symphonie en UT majeur, etc.).

A côté de la notation syllabique (DO RE MI FA SOL LA SI), il existe aussi une notation alphabétique: A B C D E F G.

Solfège - Lecture musicale - Formation musicale

Apprendre à lire la musique en s'amusant, c'est possible !

Apprendre à lire la musique en s'amusant, c'est possible !

Jouer - Voir la vidéo - En savoir plus

Le solfège est donc lié à la musique occidentale : il désigne une méthode d'enseignement et d'apprentissage des signes et symboles musicaux de notation permettant de lire ou chanter ou jouer une partition de musique.

Par extension, il peut aussi désigner les exercices de lecture musicale et la formation musicale nécessaire à la lecture d'une partition de musique.

Solfège - La portée, la clé, les notes de musique, les silences

La pratique du solfège regroupe donc :

  • la connaissance du nom et de la hauteur d'une note de musique selon la place qu'elle occupe sur une ligne ou sur un interligne de la portée musicale et selon la clé placée au début de cette portée (clé d'Ut, de Sol, de Fa)
  • la connaissance des altérations (dièse, bémol, bécarre) qui haussent, baissent ou rétablissent d'un demi ton chromatique la hauteur d'une note de musique, qu'elles soient des altérations accidentelles ou qu'elles constituent l'armure de la clé
  • la connaissance des figures de note (ronde, blanche, noire, croche...) qui fixent très précisément la durée pendant laquelle une note de musique est jouée
  • la connaissance des silences musicaux (pause, demi pause, soupir...) qui fixent très précisément la durée pendant laquelle aucune note de musique n'est joué (il existe un silence musical pour chaque valeur de note: la pause pour la ronde, le soupir pour la noire, etc.)

Théorie de la musique

La théorie de la musique - ou théorie musicale - englobe l'ensemble d'un système musical, dont le solfège. C'est un sujet très vaste, les deux liens ci-dessous sont destinés à compléter utilement la connaissance du solfège.

gamme : gamme majeure, gamme mineure

tempo : vitesse de la musique

revenir au menu en haut de la page