Le violon

Notes de musique > Le violon # La flûte # Le clavecin # La guitare # Le piano



Gratuit - Compatible Mobile

Lectures Musicales en ligne compatibles mobile pour apprendre à lire la musique en Clé de Sol

32 Lectures Musicales progressives avec notes de musique couleur pour apprendre à lire facilement la musique.

Lecture musicale ludique

Jouer - En savoir plus

Débutant ou non, enfant ou adulte, un jeu utilisé dans le monde entier par des particuliers et des écoles de musique pour vraiment apprendre à lire la musique... mais en s'amusant !

Partition Clé de Sol et Clé de Fa HN

Partition Clé de Sol et Clé de Fa HN

Partition Clé de Sol et Clé de Fa HN

Partition Clé de Sol et Clé de Fa HN

Définition du violon

Le violon est un instrument de musique à cordes frottées. Constitué de 71 éléments de bois (érable, buis, ébène, etc.) collés ou assemblés les uns aux autres, il possède quatre cordes accordées à la quinte, que l'instrumentiste, appelé violoniste, peut frotter avec un archet ou pincer avec l'index (en pizzicato).

Dans les formations de musique classique telles que le quatuor à cordes ou l'orchestre symphonique, le violon est l'instrument le plus petit et de tessiture la plus aiguë parmi sa famille ; celle-ci inclut l'alto, le violoncelle et la contrebasse. Sa création remonte au XVIe siècle.

Très vite popularisé, il occupe une place importante de la musique classique occidentale : les grands compositeurs ont tous écrit pour cet instrument (concertos, musique de chambre, pièces symphoniques...) voire en jouaient eux-mêmes (Bach, Mozart...), et certains violonistes du XIXe siècle ont acquis une grande renommée, notamment Paganini.


La violoniste Hilary Hahn interpère le caprice No 24 de Paganini


L'origine du violon

Bien qu'il existe une représentation d'un violon (forme en huit, volute, ouïe en forme de C) sur une statue d'un temple en Inde datée du XIIe siècle, on estime habituellement que le violon naît dans les années 1520, dans un rayon de 80 km autour de Milan en Italie. Il y a indétermination entre les villes de Brescia et de Crémone.

Le violon se répand rapidement à travers l'Europe, à la fois comme instrument de rue, populaire, et comme instrument apprécié de la noblesse : ainsi, le roi de France Charles IX aurait commandé à Amati 24 violons en 1560. Le plus ancien violon qui nous soit parvenu serait un de ceux-là et porte le nom de leur commanditaire.

Le jeu du violon

De très nombreuses techniques existent sur le violon pour obtenir une large palette sonore et tirer toutes les possibilités de l'instrument. Le plus souvent, on joue du violon en posant le bas de l'instrument (le côté chevalet - cordier, et non le côté manche - volute) sur la clavicule gauche, tandis que les doigts de la main gauche (excepté le pouce) appuient sur les cordes au niveau de la touche et que la main droite tient l'archet et frotte avec celui-ci les cordes.

La musique de violon

C'est en Italie que le violon connaît son essor le plus rapide et le plus spectaculaire. La virtuosité des violonistes italiens est exploitée dès le début de la période baroque par Claudio Monteverdi, qui use de trémolos et de pizzicatos dans ses opéras, dont l'un des plus connus pour son usage du violon est L'Orfeo (1607).

Durant la seconde partie du XVIIe siècle c'est à Crémone, près de Bologne que Nicolo Amati, Andrea Guarneri et surtout Antonio Stradivarius amènent le violon à sa forme actuelle et produisent des exemplaires d'une très grande qualité, à tel point que les Stradivarius et, dans une moindre mesure les Guarnerius, sont toujours aujourd'hui les violons les plus onéreux et les plus recherchés.

Plus tard, au cours du XVIIIe siècle, c'est à Venise, avec Antonio Vivaldi, à Rome avec Pietro Locatelli ou Padoue avec Giuseppe Tartini que se développent le plus sensiblement la technique et le répertoire du violon. Les Quatre Saisons pour violon et orchestre de Vivaldi, ou la Sonate des trilles du Diable de Tartini, tiennent toujours une place de choix dans le répertoire du violon.

revenir en haut de la page

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA Source : Article Violon de Wikipédia en français (auteurs)